Plutôt bonjour la pluie d'ailleurs.
Elle était bien là, et pas ailleurs mais plus tôt. Précipitée, on sentait sa hâte de tomber, et violente, avec un ciel tout triste qui essayait lui aussi de me tomber sur la tête. Elle s'en est allée, le ciel gris est resté. Le ciel est resté gris.

Parler de la pluie et du beau temps est une bonne entrée en matière pour un premier message, isn'it ? Moi, je tite. Autant être  immédiatement prévenu de l'altitude à laquelle ce blog ambitionne de voler : pas bien haut.

J'explique. J'ai un compagnon, bien dressé. Le matin, il ferme rapidement sa gueule au réveil et il quitte le lit, puis la chambre, puis la maison, en catimini pour ne presque pas me réveiller, sans un mot. Hélas je n'ai pas de chien, rien qui vienne frétiller du popotin à mon lever, quelques heures plus tard. Pas de chat dont le "Miaou" matinal et impérieux qui signifie en réalité  "donne les croquettes" pourrait être hypocritement traduit par "BONJOUR, donne les croquettes". Autant dire que je crève de solitude et que je n'ai personne à qui dire bonjour.

J'envisage  de saluer ici un Bidule par jour (les jours fastes).

Salut la pluie et merci pour la nappe phréatique !