braquage

"Allez, braque, encore, encore et maintenant redresse, REDRESSE. Contre-braque, CONTRE BRAQUE ! Dans l'autre sens ... Tout droit, tout droit ... "

"Je suis un as pour les manoeuvres. En gros, quand je me gare, il me faut essayer chaque coup de volant pour voir ce qu'il va donner. Et c'est pour cela que j'ai une toute petite voiture. Petite ? Et pourtant trop grande pour la rentrer au garage.

En fait, si ! Occasionnellement, et moyennant dix manoeuvres et beaucoup de patience, c'est possible. M. l'a fait une fois.

Et pour tout dire ce serait plus simple si un sens interdit ne nous obligeait pas à nous présenter dans un sens plutôt que l'autre.

Ma rue est venue aujourd'hui nous dire bonjour, faire un clin d'oeil à Pastelle, et témoigner de la situation pour éclaircir cette notion de petit rayon de braquage mais pas assez petit. La photo serait plus parlante avec la voiture dans la rue (la "Grand rue", c'est son nom). Mais la voiture ne peut pas être dans la rue car je ne suis pas dans ma voiture pour l'y conduire mais dans ma chambre pour prendre la photo. Le truc marron en haut à gauche, c'est justement le volet de ma chambre. Je me penche un peu. Souriez ! Clic ! Voilà, j'ai une photo de la rue et de la porte du garage. Et normalement, en comptant le nombre de pavés, entre 15 et 20 cm chacun, hé bien, il n'y a pas le compte, vous voyez bien qu'on ne peut pas tourner !

Bon, et maintenant, ne demandez pas pourquoi depuis ma chambre on voit le garage en face. C'est un autre truc.

Alors, je disais donc, c'est un braquage, haut les mains, peau de lapin, on dépose les sacs de course devant la porte et on va se garer plus loin. Salut la rue !