yuka

Yuka, tu n'es plus aimé, je te tronconne, je te sèche, je te brûle. Un vieux yuka comme toi, tout desséché et ratatiné, déplumé et rongé par les cochenilles. Adieu !